La Peyrelounque

La Peyrelounque
La Peyrelounque "la pierre longue" est un menhir qui se dresse dans un champ, le long de la route St Sever-Hagetmau.
La Peyrelounque

La Peyrelounque est un menhir de haute taille : 4 m de haut et 2 m d'épaisseur. On prétend, sans la connaître, que sa racine, plus profonde que sa partie visible, s'enfonçant toujours plus, est une particularité inexplicable d'un âge depuis longtemps révolu.

Nul ne peut expliquer comment cette pierre se trouve en ce lieu puisque depuis un temps immémorial, on l'a toujours vue.

Racontons sa légende qui se transmet d'âge en âge :

"Il fut un temps où les fées sillonnaient les campagnes de nuit et de jour.

Celle qui nous concerne était bien connue en Chalosse.Elle passait une grande partie de son temps à filer le lin cultivé dans la région. Lorsqu'elle était lasse de rester assise, elle partait pour jeter un coup d’œil dans la contrée dont on lui avait confié la surveillance. Traversant allègrement les haies, les collines, les tertres et les ruisseaux, elle se déplaçait animée par des forces inexplicables.

Elle faisait sourdre une source, veillait sur les animaux domestiques, prévenait les habitants de l'invasion des Vikings et autres barbares. On ne la voyait pas. On ne la connaissait pas, mais on remarquait les traces de son passage dans les transformations qu'elle apportait dans la nature.

Ce jour là, elle portait, attachée à sa taille, une énorme pierre qui semblait ne pas lui peser plus. Survint un vieillard aux cheveux argentés et à la longue barbe.

Celui-ci lui demande : "Oun Bas"   (où vas-tu ?)

Elle répondit : "A Dax"

Il lui dit : "Né dits pas se Diu plats?" (si il plait à Dieu)

Elle répondit : "Qu'ou plasi ou nou plasi pas, Peyrelounque à Dax qu'anira."  (Qu'il plaise ou non à Dieu, la Peyrelounque ira à Dax)

A peine a-t-elle prononcé ces mots, le vieillard disparut.

Une voix terrible retentit :"Et doun, pausé lé aqui. Autan dé temps qué né plasi à Diu, Peyrelounque ne sortia d'acciu." (Et bien, pause-la ici. Autant de temps qu'il plaise à Dieu, elle ne sortira d'ici.)

La fée, ainsi vaincue par une puissance supérieure à la sienne, dépose la pierre là où elle se trouve actuellement.

Voilà l'histoire de la Peyrlounque que l'on raconte en Chalosse. On rajoute, même, que tous les jours, pendant la sonnerie de l'Angélus à midi, la Peyrelounque danse à condition que personne ne la voie...