Grippe Aviaire

Grippe Aviaire
Nouvelle évolution : Il doit être effectué par les mairies le Recensement des Exploitations de Volailles non commerciales et des Exploitations d'autres Oiseaux en captivité.

Vous trouverez ci-joint le flyer élaboré par la Mairie de Sainte Colombe afin de recenser les Exploitations de Volailles non commerciales et des Exploitations d'autres Oiseaux en captivité. 

Ce flyer vous sera distribué dans les jours prochains dans votre boite à lettres.

Grippe
Grippe

Ci-après le nouvel Arrêté Préfectoral du 27 décembre 2020 :

Depuis la confirmation du premier cas positifs dans l’avifaune sauvage du virus H5N8 de la grippe aviaire, maladie très contagieuse qui affecte les oiseaux, le 23 octobre 2020 aux Pays-Bas, le nombre de cas dans la faune sauvage ne cesse de croître en Europe.

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation Julien DENORMANDIE a donc pris des mesures de prévention supplémentaires pour éviter l’introduction du virus en France : le niveau de risque d’introduction du virus influenza aviaire par les oiseaux sauvages est augmenté de « modéré » à « élevé » en France métropolitaine.

Cette décision a été prise après information des professionnels des filières avicoles et de la fédération nationale des chasseurs. Il est appelé au strict respect des mesures de biosécurité et à la surveillance accrue de la part des acteurs professionnels, des particuliers détenteurs d’oiseaux.

Ci-joint le courrier de la Préfète des Landes du 4 décembre 2020,

Les mesures de prévention suivantes sont rendues obligatoires dans l’ensemble des communes des Landes :

  • Particuliers détenteurs de basse-cour : claustrer vos volailles
  • Professionnels : respecter les mesures de sécurité et de biosécurité dans vos élevages ou dans vos pratiques quotidiennes
  • Promeneurs : ne pas toucher les oiseaux morts que vous pourriez trouver. Suels les agnats de l'Office Français de la Biodiversité sont habilités à prendre en charge ces situations.

L’ensemble de la population doit éviter de fréquenter les zones où stationnent des oiseaux sauvages, y compris en leur absence, du fait de la possible présence de virus dans les fientes et les sols souillés. Tout contact avec les oiseaux sauvages, morts ou vivants, est à proscrire. En cas de contact, un nettoyage approfondi et une désinfection des zones ou effets concernés doivent être appliqués. Toute découverte d’un cadavre d’animal doit être signalée aux autorités ou à un vétérinaire.

Grippe Aviaire